Brèves

Masques et arnaques : Bercy veut reprendre le contrôle

le 07/05/2020
Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, annonce l’encadrement des prix des masques de type chirurgical. Elle mobilise la DGCCRF "pour garantir la qualité et un prix raisonnable de tous les masques de protection". Concrètement, la DGCCRF lance plusieurs enquêtes sur le territoire national et sur Internet pour garantir à chacun un accès à des masques de qualité à des prix raisonnables.
Surtout, une trentaine d'agents doivent désormais vérifier la fiabilité des vendeurs, et ce en un temps record, notamment pour s'assurer de  la véracité des documents de conformité  produits par certains fournisseurs.

Sur Franceinfo, la cellule de Bercy, composée d'agents du fisc et des douanes, a indiqué avoir déjà traité 350 dossiers et qu'elle a déjà à gèrer 25 demandes supplémentaires par jour. "On a constaté qu'il y avait beaucoup de fournisseurs très récents en matériel médical, et qui n'ont pas forcément les capacités financières, les capacités matérielles. Ils ont aussi un passé financier douteux"
Pour Bercy, si les relevés des prix mettaient en évidence des abus manifestes, notamment des marges excessives de certains acteurs, "des actions complémentaires seront décidées".

A (re) lire : « Achat de masques : entre arnaques et piraterie »