Achats hospitaliers : polémique sur fond d’économies potentielles

La fédération hospitalière de France (FHF) n’a pas apprécié les chiffres avancés par le ministère de la Santé en matière d’économies réalisés sur les achats des hôpitaux. Le plan Douste-Blazy pour redresser les comptes de l’assurance-maladie a ainsi fixé comme objectif une réduction des factures d’1,6 milliards d’euros. Un but irréaliste pour la FHF qui préfère «acheter mieux» qu’«acheter moins».

Tout a commencé avec l’annonce du projet de réforme de l’assurance-maladie présenté en conseil des ministres le 16 juin dernier. Parmi les 9 milliards d’euros d’économies proposées d’ici à 2007, 1,6 figurent au titre de la rationalisation des achats hospitaliers. Le 25 juin, le ministère de la Santé publie un communiqué de presse dans lequel il confirme que l’achat est une «source très importante» de gains potentiels puisqu’en 2002, les établissements de santé ont acheté pour 15 milliards d’euro