Accès aux marchés publics : l’industrie européenne demande la réciprocité

Le Parlement européen a évoqué la question de l’accès des entreprises européennes aux marchés publics des pays tiers, lors d’une audition publique organisée par sa commission du commerce international début septembre à Bruxelles. L’industrie plaide pour une politique ferme de l’Union européenne à l’égard de ses partenaires commerciaux afin de garantir le respect du principe de réciprocité : les marchés publics européens doivent demeurer ouverts aux soumissionnaires issus de pays tiers à condition que ces pays autorisent l’accès des entreprises européennes à leurs contrats publics.

L’Europe doit agir auprès de ses partenaires commerciaux pour mettre en œuvre le principe de réciprocité dans l’accès aux marchés publics, a déclaré Jacques Beltran, au nom de l’entreprise Alstom. Il a expliqué les difficultés du groupe français à obtenir des contrats publics hors de l’UE alors que ceux mis en concurrence dans les États membres sont largement ouverts aux concurrents non européens. L’industriel français a demandé que l’UE utilise les instruments disponibles pour garantir le respe

Sur le même sujet

Accord sur les marchés publics : la...  (Rédaction) 03/07/2008