Offres emplois achtpublic.info

Les entreprises de pays protectionnistes exclues des appels d’offres ?

Longtemps obnubilée par l’ouverture tout azimut des marchés, la Commission européenne prône désormais la fin de la naïveté, notamment dans l’accès aux contrats publics dans l’UE. L’instrument communautaire qu’elle est en train de concocter permettra d’exclure des appels d’offre européens les entreprises issues de pays tiers qui ferment leurs marchés aux soumissionnaires européens. Une proposition législative est annoncée pour l’automne.

«Il n’est pas question de transformer l’Europe en forteresse, mais nous devons placer nos entreprises dans un contexte réaliste, équitable, d’ouverture, mais pas de naïveté», a déclaré le commissaire chargé du Marché intérieur, Michel Barnier, début avril au Parlement européen. Depuis janvier 2010, la Commission ‘Barroso II’ a annoncé la couleur : elle va initier une procédure législative pour insuffler plus de réciprocité dans l’accès aux marchés publics. Début mai, elle va soumettre à consul