Dans le secteur de la propreté, une association envoie des remarques aux acheteurs !

partager :

Un organisme tiers qui analyserait les appels d’offres d’acheteurs publics et se permettrait même de leur adresser des remarques : l’idée paraît surprenante. C’est pourtant ce que fait le FARE Propreté (Fonds d’Actions et de Ressources pour les Entreprises), association visant à accompagner et soutenir le développement économique et social des entreprises de propreté. Et ça fonctionne ! Nous avons rencontré Guillaume Couderc, responsable de la « cellule d’appels d’offres publics » (CAP).

La cellule est composée de deux personnes, « mais nous sommes entourés d’une équipe de juristes et d’avocats », détaille Guillaume Couderc. Précision importante : cette initiative est totalement décorrélée des entreprises soumissionnaires. Le FARE Propreté ne leur communique en aucun cas les alertes et leur contenu. Les entreprises ne sont pas au courant, ni pendant la procédure, ni ap

Abonnez-vous pour continuer votre lecture

15 jours gratuits sans engagement

Déjà abonné ? Connectez-vous.

Commentaire

Il n'y a actuellement aucun commentaire.