La Folle Semaine des Marchés Publics

Info aux candidats évincés : jusqu’où peut aller l’automatisation ?

A propos de l’auteur

Avec la généralisation de la dématérialisation de A à Z, il est tentant pour un grand nombre de personnes publiques de chercher à automatiser un maximum d’échanges avec les entreprises. A l’occasion de sa dernière réunion plénière, le 6 juin, l’Association des utilisateurs des applications Epicure Eurydice (AUEE), que préside Franck Rozé, a étudié la possibilité d’améliorer le flux transmis aux soumissionnaires évincés.

Alors que les échanges numériques sont en plein boum et que la « full démat » approche à grands pas, de nouvelles interrogations surgissent sur ce qui peut être automatisable ou pas. Les acheteurs hospitaliers et les industriels ont ainsi phosphoré, lors de la dernière rencontre de l’AUEE à Paris, sur la possibilité d’enrichir les données des échanges numériques concernant les résult

Sur le même sujet

Procédure formalisée : que mettre...  (Franck Lepron) 18/02/2013
Que peut demander un candidat...  (Christophe Cabanes) 14/12/2012