La Folle Semaine des Marchés Publics

Réseaux sociaux = doute sur l’impartialité = DSP annulée

A propos de l’auteur

Les réseaux sociaux ont apporté depuis quelques années leur lot d’anecdotes dans la relation employeur-salariés. Tout le monde le sait maintenant : se faire porter pâle et mettre ses photos de bronzette sur la toile peut conduire au licenciement. Et bien maintenant, mettre à jour son profil sur un réseau social professionnel bien connu peut conduire à l’annulation d’une délégation de service public (DSP) !

L’impartialité d’une salariée de l’AMO est mise en doute lorsque cette dernière met à jour son profil sur un réseau social professionnel bien connu. L’AMO ayant pour mission d’épauler l’acheteur public du stade de l’élaboration du dossier de consultation au choix de l’attributaire a confié cette mission à l’une de ses salariés. Cette dernière est recrutée p

Sur le même sujet

Partialité d’un AMO : l’acheteur...  (Aude Camus) 02/07/2018
Partialité d’un AMO : l’acheteur...  (Mathieu Laugier) 17/09/2018