La Folle Semaine des Marchés Publics

L’acheteur public et le "tout démat" : bilan positif

A propos de l’auteur

Les acheteurs ne se sont pas trouvés dépourvus, quand le « tout démat » fut venu. L’échéance étant prévue, le respect de la réglementation est tenu. Les entreprises ayant été prévenues, pas de gros malaise à signaler… à première vue.

La course s’est jouée pour l’essentiel avant le coup d’envoi du 1er octobre 2018. Ne voulant pas que les entreprises en fassent tout un fromage, beaucoup de services marchés se sont voulus pédagogues, avant que le couperet ne tombe. Petits déjeuners explicatifs, soutien des chambres de commerce et d’industrie, des chambres des métiers, fédérations…  sont parmi les dispositifs mis en place pour que tout se pas